/!\ Vous utilisez une version trop ancienne d'Internet Explorer,
merci de mettre à jour votre navigateur ou d'utiliser une alternative comme FireFox Mozilla ou Chrome.

Présentation

 

 

Vous avez entre 50 et 74 ans, l'AIDEC vous envoie tous les 2 ans, un courrier d'invitation et la liste des radiologues agréés pour effectuer une mammographie de dépistage.

  

 La mammographie est une radiographie des seins qui permet de déceler une anomalie à un stade précoce et par conséquent, d’en limiter les conséquences et d’augmenter considérablement les chances de guérison en cas de cancer.

 L’avantage du dépistage organisé est triple :

- Les cabinets radiologiques agréés satisfont à un contrôle technique rigoureux,

- Les radiologues et manipulateurs effectuent une formation spécifique et pratiquent au minimum 500 mammographies par an,

- Les mammographies considérées comme normales par le radiologue dans son cabinet sont ensuite revues par un deuxième radiologue à l’AIDEC. Ce deuxième radiologue interprète au minimum 1500 mammographies par an, gage de son expérience.

 

La seconde lecture

Pour promouvoir le dépistage du cancer du sein, un des principaux atouts : la deuxième lecture

La deuxième lecture concerne les dossiers jugés normaux ou bénins avec seulement deux objectifs :

 La qualité des clichés,
 La détection d’images susceptibles d’être des cancers que le premier lecteur n’aurait pas détectées.


Les conditions de la deuxième lecture :

Le deuxième lecteur a suivi une formation spécifique et s’est engagé à lire au minimum 1 500 mammographies par an (en seconde lecture).

Le négatoscope : Un appareil à enrouleur. Cet appareil est contrôlé tous les 6 mois. Il se trouve dans un local isolé (calme), avec un éclairage adapté. Il peut contenir jusqu’à 85 dossiers.

L’AIDEC met à disposition du second lecteur, qui restera anonyme, la mammographie et toutes les incidences complémentaires et examens antérieurs.

Une mammographie ne peut être lue par un même radiologue en tant que premier puis deuxième lecteur.

Le deuxième lecteur ne fait pas de compte-rendu, il dispose de fiches d’interprétation remplies par les premiers lecteurs et doit les renseigner avec précision jusqu’à la conclusion ou des examens complémentaires ou une conduite à tenir.

 

Dans ces conditions optimales, 30 à 80 mammographies peuvent être relues en 30 minutes à 2 heures.